Durée 2h50

Tarif B

Accessibilité

Ce sont bien les misérables d’aujourd’hui qui sont ici mis en scène car l’enfer est toujours de ce monde et les damnés toujours de cette terre.

Il y a dans cette version théâtrale la volonté d’inscrire l’intrigue dans un présent palpable, immédiatement identifiable.

Cette réalité côtoyée et souvent esquivée. C’est aussi lui redonner l’espoir d’un sursaut, un idéal politique et un appel à la collectivité solidaire pour déjouer l’individualisme étroit et frileux.

Ils sont peu nombreux les romans dont il nous soit permis de citer plusieurs noms et prénoms des héros.

A ce jeu, Victor Hugo est hors concours. Gavroche, Jean Valjean, Cosette et autres Thénardier appartiennent à notre mémoire, parfois à notre vocabulaire commun.

« Tant qu’il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci pourront ne pas être inutiles » écrivait, en 1862, Victor Hugo dans la préface des Misérables. Il en va de même, 160 ans plus tard !

Production

Production Compagnie de la jeunesse aimable, avec l’aide la Région Ile-de-France au titre de la Permanence Artistique et culturelle

Coproduction Le Figuier blanc, Argenteuil (95), Scène Nationale de Bayonne (64), Théâtre Victor Hugo, Bagneux (92), Théâtre Jacques Carat, Cachan (94), Théâtre Edwidge Feuillère, Vesoul (70)

Avec l’aide à la création de la DRAC Ile-de-France

Avec le soutien du Théâtre de la Tempête

La Compagnie de la jeunesse aimable est subventionnée par la Région Ile-de-France au titre de la Permanence artistique et culturelle, par la DRAC Ile-de-France, le département du Val d’Oise et la ville d’Argenteuil au titre de la résidence « Artiste en territoire » sur la ville d’Argenteuil de 2020 à 2022.

Distribution

Les Misérables d’après Victor Hugo


Adaptation

Lazare Herson-Macarel et Chloé Bonifay


Mise en scène

Lazare Herson-Macarel


Scénographie

Margaux Nessi


Lumière

Jérémie Papin assisté de Thomas Chrétien


Son

Lucas Lelièvre


Costumes

Charlotte Coffinet


Maquillage et coiffure

Pauline Bry

 

Régie générale

Marco Benigno


Collaboration artistique

Chloé Bonifay et Philippe Canales


Collaboration chorégraphique

Georgia Ives
 

chargement