© Gaelic

Durée 2H15

Tarif A 

Accessibilité

Pour mener à bien sa réflexion et nous emporter dans ses interrogations sur notre avenir, ses limites et ses « ailleurs », le dramaturge Frédéric Sonntag convoque un brillant chercheur français spécialiste de physique quantique, un écrivain soviétique de science-fiction rescapé du goulag, auxquels s’adjoignent le fils du premier, un chanteur de rock, la fille du second, une futurologue, et quelques autres personnages non dénués d’humour et de polyvalence artistique…

Un étrange quatuor et ses acolytes qui alternent scènes dialoguées, récit narratif, parodies, clins d’œil historiques, musiques et inserts de vidéos témoins. Le spectacle joue des formes d’expression tout comme il se joue des générations, de l’espace et du temps.

Frédéric Sonntag, déjà passionné précédemment par les identités multiples des énigmatiques George Kaplan, Benjamin Walter ou B Traven, nous entraîne à la rencontre ambitieuse du hasard, des probabilités et des possibles de notre existence.

Là où interagissent la volonté, le déterminisme et… le lapin blanc. «Si je n’avais pas créé mon propre monde, je serais probablement mort dans celui des autres

Une poétique de la science. Une philosophie de l’invisible. Élémentaire chère particule !

 

 

LA PRESSE EN PARLE ! 

 

Frédéric Sonntag livre un spectacle de grande ampleur, ambitieux et maîtrisé, qui remet en cause nos certitudes sur le temps, la réalité, la mémoire et le cosmos. Troublant !  La Terrasse

 

Avec un point de départ aussi abstrait, Frédéric Sonntag crée une pièce puissante et magnifiquement incarnée. Les Inrockuptibles 


Jouant entre les univers parallèles, de beaux personnages en quête d'une vie idéale (...) sur fond de fuite du temps, de névrose renouvelée et d'angoisse face à l'avenir. (...) la scène est un espace de jeux total, qui offre beaucoup à voir, à entendre et à comprendre au fil de tableaux toujours renouvelés. Télérama

 

Un spectacle qui déborde de partout, plein de vie et d'élans, de chausse-trappes et de prestidigitation, d'acteurs et de musiques. Le Canard Enchaîné

 

Durant plus de deux heures, tous les arts sont convoqués (théâtre, littérature, sciences positives, philosophie) dans l’optique bien assumée – et bien menée – de produire de nouvelles représentations ainsi que de nouveaux rapports au monde. Cet ancrage pluridisciplinaire de la découverte des autres mondes possibles, de leurs contradictions et de leurs superpositions, produit un rendu tout à fait puissant, troublant et terriblement engageant. (...) D'autres mondes est une dramaturgie singulière, totale, riche et ambitieuse, à la signification prodigieusement effervescente s’exprimant par les multiples ressorts de l’inventivité théâtrale. Toutelaculture.com

 

Avec une fluidité dramaturgique toujours remarquable, et un dispositif scénographique encore plus chiadé qu’à l’accoutumée, [Frédéric Sonntag] passe allègrement du réel à la fiction, des images d’archives à la vidéo live et se sert de la musique comme d’une bulle d’énergie pour tonifier l’ensemble. Scèneweb

 

Les histoires que nous racontent Frédéric Sonntag font sans cesse surgir l’invisible, envisager d’autres possibles et toujours avec une délicatesse bouleversante. Ses autres mondes sont bourrés de poésie, de nostalgie et d’espoir. Théâtral magazine

 

 

Un exercice vertigineux mené avec rigueur dans une dramaturgie éclatée où on navigue à vue, d’un espace-temps fictif à l’autre.  Les scènes dialoguées alternent avec le récit des narrateurs et les séquences, jouées simultanément, créent des ponts entre les années soixante-dix et deux mille, en passant par d’autres périodes. (...) On sort heureux et stimulé de ces deux heures mouvementées. Théâtre du blog

 

 

Production

Production Cie AsaNIsiMAsa
Coproduction et résidence Le Nouveau Théâtre de Montreuil – CDN, Le Grand R – Scène nationale La Rochesur-
Yon, La Snat61 – Scène nationale Alençon / Flers / Mortagne-au-Perche, le Théâtre-Sénart, Scène nationale,
Points Communs - Nouvelle Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise
Avec le soutien du Fonds SACD Théâtre, de la SPEDIDAM 
Le texte de la pièce est publié aux éditions Théâtrales
La compagnie est associée à Points Communs, nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise et
fait partie du collectif d’artistes « Les Intrépides » de la Snat61, Scène nationale Alençon / Flers / Mortagne-au-
Perche. Elle est conventionnée par la DRAC Île-de-France et par la Région Île-de-France au titre de l’aide à la
permanence artistique et culturelle.

Distribution

Texte et mise en scène Frédéric Sonntag


Avec Romain Darrieu, Amandine Dewasmes, Florent Guyot, Antoine Herniotte, Paul Levis, Gonzague
Octaville, Malou Rivoallan, Victor Ponomarev, Fleur Sulmont et un enfant


Création et régie vidéo Thomas Rathier


Création musicale Paul Levis


Création et régie lumières Manuel Desfeux


Scénographie Anouk Maugein assistée de Gabriel Yvon


Création costumes Hanna Sjödin


Réalisation costumes Camille Lamy


Maquillage / coiffure Pauline Bry


Régie générale et plateau Boris Van Overtveldt


Régie son Clément Baysse


Assistanat à la mise en scène Anne-Laure Thumerel


 

chargement